BMery_trophee_CA33En cette centième journée internationale de la femme, nous fêtons dignement la place des femmes.... vigneronnes. Leur savoir-faire a été mis en avant samedi dernier lors de la rencontre départementale des tailleurs de vigne au Château de Pressac à St Etienne de Lisse.

La part des femmes employées en agriculture augmente de manière significative depuis 5 ans. Elles occupent maintenant 41 % des postes salariés permanents. En viticulture, en trois générations, les mentalités évoluent aussi et font tomber les tabous. Autrefois, les femmes ne rentraient pas dans les chais risquant de perturber les vinifications jusqu'à "faire tourner le vin". Côté taille, les sécateurs étaient réservés aux hommes, les femmes tiraient les bois et faisaient les fagots. L'évolution du matériel de taille et l'équipement de sécateurs électriques a notamment permis aux femmes de pratiquer ces travaux "de force".

Au concours de taille, la première femme Brigitte Méry du Château Lafite-Rothschild à Pauillac occupe la cinquième place et reçoit le trophée offert spécialement par la Chambre d'Agriculture. Elle termine sa saison en beauté aprés les épreuves épouvantes du Challenge Inter-Châteaux des tailleurs de vigne médocains. Cela lui a valu les applaudissements de ses coéquipiers masculins.

Laureates_femmes_PressacAutre concurrente bien placée, Khadija Maurand du château Le Tertre à Vayres a découvert la vigne,  il y a trois ans, en rencontrant son époux lui-même vigneron. Elle a appris son métier sur le tas et cherche sans cesse à se perfectionner. Les concours lui permettent d'échanger avec d'autres femmes vigneronnes et de se mesurer aux autres en toute convivialité. Toujours prête à "dégainer" son sécateur électrique, elle a participé dernièrement à un concours de taille de vigne dans les vignobles de Madiran et s'est placée deuxième sur le podium. Elle apprécie aussi de se méler au jury en observatrice pour mieux comprendre les critères de notation gages d'une taille de qualité. A chaque épreuve, elle améliore sa façon de tailler, elle écoute les autres concurrents, elle partage son point de vue avec les vigneronnes des autres secteurs de la Gironde.

Un peu plus loin cette fois dans le classement, Caroline Gracia, qui a remporté le sécateur d'or au concours de taille du 8 mars 2008 au château Beaulé à Pompignac, félicitée alors par Bernard Artigue - Président de la Chambre d'Agriculture. Parmi les lauréates de concours prédédents, on peut citer aussi Paule Rabiller du Château Beaumont à Cussac, Sylvette Gaudet du Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande à Pauillac, Annick Gassian du Château Lanessan de Cussac, Valérie Castaing et Alexandra Demeulenaere du Château de Pez à St Estéphe, Sandrine Mohedano et Géraldin Bataille du Château Lafite Rothschild à Pauillac...

Bernadette Duclos, présidente de l'ASAVPA depuis 5 ans, elle-même vigneronne en Libournais, défend la place des femmes en viticulture et surtout à la taille. Cette journée spéciale de valorisation des femmes qui taillent lui tient à coeur. Petit à petit, l'idée fait son chemin et on voit de plus en plus de femmes vigneronnes à part entière : " Elles ne sont plus regardées comme le loup blanc comme il y a vingt ans."

Toutes ces femmes revendiquent leur savoir-faire et le font savoir tour à tour dans les manifestations de l'ASAVPA Gironde. Certaines défendront les couleurs de la Gironde aux prochaines Rencontres Internationales des Salariés Agricoles en mars 2011 dans le Tarn.