m_thanisationAprès les agriculteurs composteurs, des agriculteurs engagés dans la production de biogaz se constituent en association sous l'égide de Trame.

La méthanisation est le traitement naturel des déchets organiques qui conduit à une production combinée de gaz convertible en énergie (biogaz). Elle provient de la décomposition biologique des matières organiques dans un milieu en raréfaction d'air et d'un digestat (déchets "digérés"). Elle est utilisable brute ou après traitement comme compost.

L'Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France (AAMF) a été crée officiellement le 12 février 2010, chez Francis Claudepierre, agriculteur à Mignéville (54) et pionnier en la matière, en présence d'une trentaine d'agriculteurs.  L'association est présidée par Alain Guillaume, éleveur de porcs ayant inauguré sa propre unité en octobre 2009 dans les Côtes d'Armor.

L'association rassemble des agriculteurs avant tout préoccupés par le traitement de la matière organique générée sur leur propre exploitation. Leur objectif est de proposer leur savoir-faire au service de collectivités ou d'industries elles-mêmes génératrices de déchets organiques.

Le réseau compte aujourd'hui 68 exploitations agricoles représentant 33 sociétés commerciales pour 40 compostières disséminées sur une vingtaine de départements.

L'association d'initiatives locales pour l'énergie et l'environnement (Aile) et le réseau Trame assureront l'animation de l'association. L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) la soutienne financièrement.

L'association s'est fixée comme cheval de bataille :

  • développer la méthanisation dans le secteur agricole,

  • représenter ses adhérents le plus largement possible,

  • aider les agriculteurs à développer leur propre projet,

  • favoriser les échanges entre adhérents,

  • assurer une veille technique.

Derrière ces grands principes généraux et fondateurs, les objectifs concrets et prioritaires sont d'ores et déjà balisés, comme la revalorisation de tarif de revente de l'électricité, la normalisation du digestat (le résidu du procédé), les valorisations alternatives du biogaz et la simplification des démarches administratives.

Si vous êtes intéressés contactez Trame au 03 81 54 71 78