piqures_insectesLes piqûres d'insectes (moustiques, guêpes, abeilles...), mais également celles dues à d'autres animaux, peuvent occasionner des démangeaisons désagréables ou même douloureuses. Si la personne est allergique, elle peut développer une réaction grave.

Pour évitez ces désagréments, misez sur la prévention et préparer avec soin votre trousse de secours.

Si la majorité des piqûres d'insectes sont bénignes, certaines peuvent provoquer des réactions plus ou moins fortes. Les personnes allergiques doivent être particulièrement vigilantes, il faut également réagir vite lorsque les piqûres sont nombreuses ou qu'elles se situent au niveau de la gorge.

En cas d'oedèmes, de troubles respiratoires ou de fièvre, rendez-vous directement au centre de soins le plus proche.

Heureusement, ces accidents sont rares et le plus ouvent quelques précautions suffisent à mieux supporter ces désagréments d'été.

Les moustiques :

Pour que les moustiques ne compromettent pas vos belles soirées d'été, prévoyez des bougies parfumées à la citronnelle ou au basilic, ainsi que des plantes aromatiques qui les maintiennent à bonne distance.

Pour éviter les piqûres :

  • pensez à badigeonner vos vêtements de lotions répulsives et prévoyez des tenues adaptées : pantalon resserré au niveau des chevilles, tee-shirt ou chemise à manches longues,

  • n'allumez pas la lumière à l'intérieur de la maison si les fenêtres sont ouvertes.

Si vous vous rendez dans un pays où sévit le paludisme, redoublez de vigilance et, en plus du traitement anti-paludéen, prévoyez une protection maximale : s'il n'y a pas de moustiquaires aux fenêtres et aux portes, laissez-les closes dès le coucher de soleil ou installez une moustiquaire autour du lit.

En cas de piqûre, une crème apaisante anti-inflammatoire calmera l'irritation et atténuera la démangeaison.

Abeilles, guêpes, taons, aoûtats :

Les abeilles et les guêpes attirées par les fragances sucrées ne piquent pas par méchanceté, mais par attirance.

Le taon quant à lui est un insecte suceur. On le trouve non loin des grands animaux (chevaux, vaches...), des cours d'eau et piscines découvertes.

En cas de piqûre, il faut retirer le dard à l'aide d'une pice à épiler, désinfecter avec un peu d'alcool, apaiser la douleur avec de la glace ou de l'eau fraîche et appliquer une crème anti-inflammatoire et antiprurigineuse (calmante).

Les tiques et les aoûtats affectionnent les buissons, les arbustes et les herbes.

Pour se protéger, mieux vaut se couvrir le bas des jambes.

En cas de piqûre, il faut retirer la tique entièrement, désinfecter la blessure et aller voir un médecin en cas de fièvre ou si une plaque rouge apparaît.

Méduses et oursins :

Ce sont les tentacules des méduses qui projettent des filaments urticants. Aprèsm_duse le contact, on ressent des brûlures douloureuses, des lésions de type urticaire avec l'apparition de cavités ou de bulles. La répétition des contacts, ou de contacts multiples, provoquent des réactions sévères.

En cas de piqûre, calmez l'angoisse, retirez le filament avec un gant et rincez les lésions avec de l'eau de mer sans frotter, puis désinfectez avec un antiseptique.

Si vous marchez sur un oursin, désinfectez les zones atteintes et retirez les épines restantes.

Si vous avez des doutes ou des questions, parlez-en à votre pharmacien.