littoral_aquitain_2L'aménagement du littoral aquitain possède son plan de développement durable pour garder son caractère naturel.

Erosion du trait de côte (la limite des plus hautes mers) et submersion, aménagement des plages, pistes cyclables, qualité des eaux de baignades, pression foncière sont autant de sujets sensibles d'importance pour les résidents et les visiteurs du littoral aquitain.

Le littoral aquitain s'étend sur 270 km de la pointe de Grave à la Bidassoa et présente une grande variété de milieux et de sites d'intérêt écologique majeur : quatorze lacs, des étangs et plusieurs dizaines de marais forment une longue chaîne parallèle au rivage située à moins de 5 km de l'Océan Atlantique.

Le contexte foncier de ce littoral reste très particulier : l'Etat est propriétaire de 166 km de côte dunaire et les 46.000 ha de forêts domaniales sont gérés par l'Office National des Forêts avec divers objectifs : protection contre le vent, stabilisation des dunes, accueil du public, production de bois, protection de la biodiversité.

Dans les années 70, la politique d'aménagement mise en oeuvre par la Mission Interministérielle d'Aménagement de la Côte Aquitaine (MIACA) a permis un développement évitant l'urbanisation linéaire et maintenant de vastes zones d'équilibre naturel entre les pôles urbains et touristiques.

pointegraveLe Groupement d'intérêt public Littoral aquitain réunit la totalité des intercommunalités du littoral, les Conseils Généraux, le Conseil Régional et l'Etat : il a pour mission de proposer collectivement des solutions à ces problèmes.

L'objectif est désormais d'encourager les équipements touristiques utiles à la population toute l'année.

Pour connaître les détails du plan de développement du littoral aquitain : http://littoral.aquitaine.fr/IMG/pdf/Plan_de_Developpement_Durable_du_Littoral_Aquitain.pdf