pesticide_non_merciPour la première fois, des organisations agricoles vont lancer en septembre une campagne sur les risques médicaux liés à l'utilisation des pesticides.

De longue date, des études ont établi un lien entre l'utilisation de pesticides par les agriculteurs et certaines pathologies.

En janvier 2010, la cour d'appel de Bordeaux a même reconnu comme maladie professionnelle l'utilisation par un céréalier charentais d'un herbicide du groupe chimique Monsanto, le Lasso, qui l'avait gravement intoxiqué.

En juin 2009, les travaux d'une équipe de chercheurs de l'Inserm et de l'Université Pierre et Marie Curie ont relevé que l'exposition à certains pesticides double quasiment le risque de survenue de la maladie de Parkinson chez les agriculteurs.

La campagne a pour objectif de faire prendre conscience aux utilisateurs que pour leur santé, une évolution de leurs habitudes est nécessaire. L'utilisation seule des équipements de protection n'est pas suffisante et doit être accompagnée d'une bonne information.

Parmi les organisateurs figurent les Chambres d'Agriculture, le syndicat des Jeunes Agriculteurs (JA) ainsi que l'Union des industries de la protection des plantes (UIPP) qui regroupe les fabricants de pesticides.

Ces organisations prévoient une deuxième campagne de sensibilisation en 2011 qui insistera sur la protection des yeux.