secheresseLa France subit actuellement la pire sécheresse depuis 1976. Aujourd'hui, 60 des 95 départements métropolitains sont en restriction d'eau.

Pourtant, l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) estime que cet épisode de sécheresse correspond à la moyenne à attendre dans les années à venir.

Et si le temps est devenu plus instable depuis le début du mois de juin, la situation reste préoccupante. Entre septembre et mars, les pluies ont été insuffisantes pour remplir les nappes phréatiques. Leur niveau en mai était celui d'un mois de juillet.

Lrestriction d'eau juin 2011e phénomène touche la France (sauf la partie Sud-Sud Est), l'Allemagne et la Grande-Bretagne. Les températures printanières assez douces entraînent une anticipation de 2 à 3 semaines des cultures : on le voit déjà chez les primeurs où les fruits d'été sont déjà présents.

Ainsi, ce qui se passe en Europe est préoccupant : si cet épisode de sécheresse se confirme être de grande ampleur, des effets sur les prix sont à craindre.

De plus, la forêt ne sera pas épargnée avec une augmentation du risque d'incendie. D'autres conséquences pourraient apparaître plus tard, comme le dépérissement d'arbres ou des invasions de pathogènes. La survie de plantations inquiète également, notamment dans les massifs du Sud-Ouest sur les parcelles de reconstitution.

L'INRA explique "regarder les choses au-delà de cette année et pose la question de l'adaptation de l'agriculture au changement climatique".

Le 16 mai 2011, la ministre de l'écologie, Mme Kosciusko-Morizet a fixé un objectif de diminution de 20% de consommation globale d'eau en 2020, que ce soit pour des usages agricoles, industriels ou domestiques.

Alors comment y parvenir ?

Elle a évoqué la chasse aux fuites d'eau dans le réseau qui pourraient économiser 600 millions de mètres cubes par an. Elle a également abordé l'idée de réutiliser les eaux usées pour les communes, et la mise en place de système de récupération d'eau de pluie.

En Gironde, un arrêté préfectoral du 6 juin 2011 interdit tous les prélèvements  d'eau du samedi à minuit jusqu'au mercredi à midi. (voir la liste des communes concernées). ARRETE_EAU_du_6_juin_2011

Vous pouvez être informé régulièrement grâce au bulletin édité par la Chambre d'Agriculture de la Gironde dont voici le dernier numéro du 15 juin 2011 Bulletin_irrigation_15062011.

Rendez-vous sur http://www.gironde.chambagri.fr/message-irrigation.html ou contactez le service Environnement au 05.56.79.64.13.