biodiversitéSur une proposition du service Agronomie & Environnement de la Chambre d'Agriculture de la Gironde, 15 exploitations volontaires et spécialisées en grandes cultures vont faire l'objet de diagnostics de la biodiversité.

Au cours de ces diagnostics conduit à l'aide de la méthode IBIS (Intégration de la Biodiversité dans les Systèmes d'exploitations agricoles), les agriculteurs sont invités à analyser l'influence de la biodiversité sur leurs productions et à contratio l'influence de leurs pratiques sur la Biodiversité.

Sont ainsi étudiés successivement :

  • jachere fleuriela présence d'éléments paysagers favorables à la faune et à la flore (haies, alignements d'arbres ou arbres isolés, bandes enherbées, jachères faune sauvage ou jachères mellifères, bordures des cours d'eau, mares...);
  • le choix des cultures et les rotations,
  • les itinéraires techniques, fertilisations, techniques de désherbage, protection des cultures, entretien des couverts végétaux.

A l'issue du diagnostic, l'agriculteur est invité à réfléchir à des changements simples dans ses pratiques ou à des aménagements paysagers favorables à la biodiversité.

Au delà de la phase de diagnostic et de projet individuel, le groupe des 15 agriculteurs sera invité à se réunir pour partager leurs expériences et réfléchir en commun à l'intérêt de la démarche, à son devenir, et à la communication à entreprendre tant auprès des agriculteurs qu'auprès du grand public. Tous espèrent que leur expérience et la communication qui en sera faîte apporteront une contribution positive à l'image de leur métier de céréalier mal connu et souvent décrié.

Après les céréaliers, la Chambre d'Agriculture proposera la démarche IBIS aux viticulteurs.

Pour en savoir plus :

Chambre d'Agriculture de la Gironde

Philippe BOURDENS - directeur du Service Agronomie & Environnement au 05.56.79.64.13