affiche semaine bleue 2011"La semaine bleue" est la semaine nationale des retraités et des personnes âgées. Elle se déroulera du 17 au 23 octobre 2011 .

Avec pour thème "A tout âge : acteurs, proches et solidaires", la Semaine bleue sensibilise le public à la place des retraités dans la vie économique, sociale et culturelle, comme à leurs difficultés et préoccupations.

Notre pays compte aujourd'hui 12,7 millions de personnes âgées de 65 ans et plus et elles devraient être, selon les projections de l'INSSE, 23 millions en 2025, passant ainsi de 1/5 à 1/3 de la population. Un tel nombre de personnes, quel que soit leur état de santé, ne peut être durablement marginalisé sans risquer de compromettre la cohésion de la collectivité toute entière. D'ailleurs la plupart d'entre elles revendiquent de rester en lien avec leur entourage qu'il soit familial ou social et en contact avec les autres générations. Ce lien s'incarne dans une solidarité active qui implique le plus souvent la famille mais aussi les amis ou les voisins.

Le regard porté par nos sociétés sur les réalités du vieilissement et du grand âge véhicule un cortège de clichés et d'images dégradées reflets d'une collectivité qui ne veut pas vieillir. Pourtant, si la population vieillit, la probabilité de perdre son autonomie n'intervient qu'à un âge très élevé. Par exemple l'âge moyen d'entrée en maison de retraite ne cesse de croître au point d'avoisiner aujourd'hui les 85 ans. Et à cet âge ce ne sont pas plus de 25% des personnes qui vivent en établissement d'hébergement. Les personnes autonomes vivent le plus souvent à leur domicile, seules ou en couple, ou chez un descendant.

Les solidarités de proximité sont très vives lorsque le besoin d'assistance se révèle. Pour les autres, ceux qui nont pas besoin d'être aidés au quotidien, l'important c'est de continuer à vivre, à être actif et bien insérer dans son entourage (famille, amis, quartier, commune...). Aujourd'hui, ce sont les retraités qui font vivre les territoires en s'impliquant dans les solidarités de proximité. Ils sont par exemple le premier mode de garde de la petite enfance et les plus impliqués dans les milieux assocaitifs. Les retraités ne sont pas le fardeau que l'on dépeint trop souvent, ils sont surtout porteurs de richesses prêtes à être transmises aux autres sous forme d'engagement, de présence et de convivialité.

La "Semaine Bleue" doit être l'occasion de renforcer et de valoriser toutes ces contributions qu'apportent les personnes âgées à la qualité du tissu social au sein de nos villes et de nos territoires

Un peu d'histoire

Lancée en 1951, la "Journée des vieillards", comme on l'avait d'abord baptisée, a été créée par le Ministère de la santé publique et de la population avec pour objectif de récolter des fonds pour secourir les anciens les plus "nécessiteux" 6 ans après la fin de la Seconde Guerre Mondiale. En parallèle à cette quête nationale diverses initiatives sur la convivialité se développent (goûters, repas dansants, sorties, visites à domicile...).

En 1988, la collecte sur la voie publique prit fin et fut remplacée par une subvention des Affaires sociales. Parallèlement, on est passé de la "Journée des Vieillards" à la "Semaine Nationale des Vieillards" puis à la "Semaine des Retraités et des Persones âgées et de leurs Associations" pour s'arrêter, en 1977, à la "Semaine Bleue" accompagnée d'un slogan "365 jours pour agir, 7 jours pour le dire".

A chaque fois, un thème national est développé avec parfois des titres volontairement provocants comme en 2004/2005 avec "Et si on parlait des vieux ?".

La "Semaine Bleue" est un moment privilégié de la vie associative. C'est un évènement qui vise à informer et sensibiliser l’opinion publique sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées, sur les réalisations et projets des associations. Partout en France, des manifestations locales sont organisées pour illustrer le thème retenu. Chaque année, un concours prime les meilleurs programmes.

La manifestation Girondine

En Aquitaine, la Gironde ne multiplie pas vraiment les manifestations. Signalons toutefois la "Fête de l'Inter-génération" de Pellegrue qui propose un vrai programme sur 4 jours :

  • Mardi 18 octobre : Journée d'ouverture de la "Fête de l'Inter-génération" avec forum, débat, rencontres et animations de 10h à 22h
  • Jeudi 20 octobre : Thé dansant avec l'orchestre d'Alain Vigneau
  • Samedi 22 octobre : Soirée-concert à Massugas avec Bertrand Leiris
  • Dimanche 23 octobre : Balade intergénération avec les randonneurs de Pellegrue 

Plus d'informations sur : www.semaine-bleue.org