octobre rose 2011Avec plus de 53 000 nouveaux cas par an et plus de 11 500 décès estimés en 2011, le cancer du sein reste au premier rang des décès par cancer chez la femme.

Un cancer du sein détecté à un stade précoce peut être guéri dans plus de 9 cas sur 10. Le mois d'octobre est devenu, à travers le monde, le rendez-vous d'une vaste campagne de mobilisation pour la lutte contre le cancer du sein. Un des éléments forts de cette campagne est l'illumination en rose d'un monument, signe de sensibilisation en faveur de la luttre contre le cancer du sein.

L’édition 2011 d’"Octobre rose" a pour slogan : "Le dépistage du cancer du sein, parlez-en aux femmes que vous aimez". La campagne mobilise les proches des personnes concernées, afin qu’ils les invitent à se faire dépister. Il s’agit de lever des freins psychologiques (peur de l’examen et de son résultat, fatalisme face à la maladie...) et d’augmenter le taux de participation au dépistage organisé. En effet, depuis 2008, il plafonne autour de 52 % de la population visée.

Le dépistage organisé a été généralisé en France en 2004. Comme toute consultation de ce type, il répond à des normes strictes (recours à un personnel médical expérimenté, utilisation d’un matériel de qualité...). Toutefois, par rapport au dépistage individuel, il présente la garantie d’une double lecture par deux radiologues experts, spécialement formés. Tous les deux ans, un courrier invite les femmes concernées à réaliser, dans ce cadre, une mammographie et un examen clinique. Cette visite médicale est prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie et doit être effectuée chez un radiologue agréé.

Le dépistage organisé offre un accès égalitaire et régulier à un examen médical qualitatif. Il permet aussi une meilleure connaissance du cancer du sein par la population et les professionnels de santé. Ce programme améliore ainsi la lutte contre la maladie. En effet, rappelons que détecté tôt, ce cancer peut être guéri dans plus de 90 % des cas, avec des traitements moins lourds et des conséquences moindres.

Alors que des millions de rubans roses, symboles de la campagne de lutte contre le cancer du sein, sont distribués à travers le monde, la ville de Bordeaux et son Conseil local de santé s'associent aux associations pour le dépistage du cancer du sein.

La campagne de sensibilisation a débuté samedi 1er octobre sur la Place de la Bourse en présence des associations mobilisées tout au long de l'année.

Pour en savoir plus sur le dépistage :

http://www.cancerdusein.org