Entre la Semaine européenne de la mobilité, la journée du transport public et la journée mondiale sans voiture, difficile de ne pas parler transports.

Ces 3 évènements sont là pour nous rappeler que des alternatives au "tout voiture" existent et qu'elles peuvent parfois grandement nous faciliter le quotidien.

Depuis le 16 septembre et jusqu'au 22 septembre, c'est la 12ème édition de la Semaine Européenne de la Mobilité : Cette initiative encourage collectivités, entreprises, associations et établissements scolaires à repenser leur façon de se déplacer en privilégiant des transports plus écologiques et économiques. Alors que les trajets entre le domicile et le lieu de travail ne cessent de s’allonger, cette édition met l’accent sur les moyens de transports pouvant améliorer la mobilité des usagers au quotidien. Marche à pieds, vélo, covoiturage, transports en commun… aller au travail autrement, c’est à la portée de chacun ! Parmi les temps forts de cette semaine Européenne de la Mobilité 2013 citons le jeu-concours lancé sur les réseaux sociaux par le ministère chargé des transports, la journée des vélo-écoles (17/09), la journée du covoiturage (19/09) ou bien encore le 2ème week-end des Journées Nationales des Voies Vertes (21 et 22/09).

journée transport publicMercredi 18 septembre, ce sera la 7e édition de la Journée du transport public destinée à encourager les particuliers à tester les transports publics près de chez eux et qu'ils les adoptent sur la durée. Pour l'occasion Tbc s’installe Place Stalingrad de 9h à 18h avec des animations, des rencontres, des échanges, la présentation du réseau, un atelier photos, une démonstration des nouveaux services numériques et la possibilité de souscrire à un abonnement sur place.

Enfin dimanche 22 septembre, respirez un bol d'air frais grâce à la Journée mondiale sans voiture. Chaque année, des personnes se réunissent aux quatre coins de la Terre dans le but de rappeler au monde entier que nous ne sommes pas obligés d'accepter une société dominée par l'automobile. L'objectif de l'opération : faire de la Journée mondiale sans voitures une vitrine de ce à quoi nos villes devraient ressembler sans voitures... 365 jours par an. Elle est aussi l'occasion de demander aux urbanistes et politiciens de rendre prioritaires le vélo, la marche et les transports publics plutôt que l'automobile.