Lundi c'est Pâques, et pour beaucoup c'est surtout l'occasion de profiter d'un long week-end en famille où les plus petits vont partir à la chasse aux oeufs.

A Pâques, les Chrétiens fêtent la résurrection du Christ, mais pourquoi offre t-on des oeufs en chocolat ? Et si on se faisait une petite page d'histoire...

Pâques est le jour le plus Saint du calendrier chrétien. Il commémore la résurrection de Jésus-Christ et marque la fin des 40 jours du jeûne du Carême qui s'étend du mercredi des cendres au jeudi Saint.

Mais les oeufs dans tout ça... La coutume d'offrir des œufs au début du printemps remonte à l'Antiquité. Il y a environ 5.000 ans, les Perses offraient déjà des œufs de poule comme cadeaux porte-bonheur pour fêter le printemps ! Les Romains, qui eux aussi leur prêtaient d'heureux effets, en cassaient le jour du printemps pour purifier l'atmosphère.

C'est réellement à partir du XIIIe siècle que les premiers œufs peints firent leur apparition en Europe. A l'origine coloriés en rouge et décorés de devises ou de dessins, les œufs de poule s'échangeaient à l'occasion de la fin du Carême, symbolisant ainsi la fin des privations de l'hiver.

A partir de la Renaissance, les œufs de poule furent remplacés par des œufs en or dans les cours de souverains européens. Décorés de métaux précieux, de pierreries et même de peintures de célèbres artistes, ces objets connurent leur apogée avec les célèbres œufs de Fabergé à la cour de Russie à la fin du XIXe siècle.

Aujourd'hui, les œufs de Pâques sont en chocolat. Beaucoup plus gros et délicieux, ils ravissent petits et grands. Cette tradition, présente dans de nombreux pays, est relativement récente. Les moulages en chocolat ont fait leur apparition durant la première moitié du XIXe siècle, grâce aux progrès d'affinage de la pâte de chocolat et à la mise au point des premiers moules en fer étamé et argenté. En France et en Belgique, ce sont les cloches de Pâques qui apportent les oeufs de Pâques. Depuis le jeudi Saint, les cloches sont silencieuses. La tradition du silence des cloches prit naissance lorsque, vers le 7ème siècle, l'Église interdit de sonner les cloches en signe de deuil entre le Jeudi Saint et le Dimanche de Pâques pour commémorer le temps qui s'écoula entre la mort du Christ et sa résurrection.

La légende, affirme que, le soir du Jeudi saint, elles partent à Rome où le Pape les bénit. Le matin de Pâques, les cloches reviennent en carillonnant pour annoncer la joie de la résurrection du Christ. A Rome, elles se chargent d’œufs de Pâques qu’elles répandent à leur retour dans les jardins. Pour le voyage, les cloches se munissent d'une paire d'ailes, de rubans ou sont transportées sur un char.

Tout ce week-end des chasses aux oeufs sont organisées un peu partout en Gironde, notamment dans certains sites touristiques. Elles sont devenues le prétexte très attractif de sorties et de visites. Pistez-les et amusez-vous bien !